Informations Générales

Le calendrier scolaire

Le calendrier est celui de la zone B :

Les dérogations scolaires

Vous trouverez sur le site de la mairie , les principaux renseignements:

ici

Les établissements scolaires de Lys Nord Métropole

Les établissements scolaires de Bondues

Enfants scolarisés à Bondues entre 2006 et 2012

Fonctionnement

Le directeur d'école exerce des responsabilités administratives, pédagogiques et représente l'institution auprès de la commune et des parents d'élèves.

Le conseil des maîtres réunit le directeur et les maîtres affectés à l'école. Il se réunit au moins une fois par trimestre.

Le conseil des maîtres de cycle permet notamment de faire le point sur la progression des élèves et d'élaborer le projet pédagogique de chacun des trois cycles (cycle des apprentissages premiers, cycle des apprentissages fondamentaux, cycle des approfondissements) de la scolarité primaire.

Le rôle de la municipalité de Bondues

Ses obligations :

  • Elle a en charge la gestion des locaux scolaires des écoles maternelles et primaires, la restauration scolaire, la gestion des A.T.S.E.M. (agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles) et la sécurité des enfants et des personnels.
  • Elle siège aux conseils des différentes écoles.
  • Elle intervient au niveau de la carte scolaire locale : il y a 2 secteurs géographiques sur Bondues (l'un rattaché aux écoles MVDM et l'autre à l'école des Obeaux).
  • Elle anime la commission de dérogation (composée de la mairie, des directeurs d'écoles et des représentants des associations de parents d'élèves), qui étudie les demandes de dérogations à la carte scolaire qui lui sont faites.

Ses actions spécifiques :

  • Elle participe financièrement aux classes de découvertes des CM1/CM2 et aux cours d'initiation à l'anglais en CE1.
  • Elle finance le transport lors de déplacements exceptionnels.
  • Elle organise des actions de prévention dans les domaines de la santé et de la sécurité.

Quelques aspects budgétaires :

  • Le budget Enseignement représente environ 10% du budget de fonctionnement de la commune.
  • La restauration représente 17% du budget total, et est constituée à 85% par de la restauration scolaire.
  • Avec 1705 enfants inscrits à Bondues en 2007, le coût de revient annuel d'un enfant scolarisé dans la ville est proche de 500 euros.

Coût de l'école à Bondues en 2007 - source Regard n°71

Plus d'informations...

Bilan 2001-2005 de la politique municipale (extraits)

Le rôle de l'Education Nationale

En France, l'organisation et la gestion du service public d'éducation sont confiées au Ministère de l'Éducation nationale.

La scolarité est obligatoire de 6 à 16 ans.

La loi d'orientation et de programme pour l'avenir de l'École du 23 avril 2005 dispose que «la scolarité obligatoire doit au moins garantir à chaque élève les moyens nécessaires à l'acquisition d'un socle commun constitué d'un ensemble de connaissances et de compétences qu'il est indispensable de maîtriser pour accomplir avec succès sa scolarité, poursuivre sa formation, construire son avenir personnel et professionnel et réussir sa vie en société».

Le socle commun est actuellement constitué autour de 7 piliers de compétences :

  • la maîtrise de la langue française ;
  • la pratique d'une langue vivante étrangère ;
  • les principaux éléments de mathématiques et de culture scientifique et technologique ;
  • la maîtrise des techniques usuelles de l'information et de la communication ;
  • la culture humaniste ;
  • les compétences sociales et civiques ;
  • l'autonomie et initiative.

Ces objectifs de compétences se déclinent dans l'enseignement obligatoire par cycle et par classe.

L'Education Nationale a principalement la responsabilité :

  • de définir les programmes scolaires permettant d'atteindre ces objectifs,
  • d'évaluer par des dispositifs de contrôle l'atteinte de ces objectifs,
  • de mettre en place les moyens éducatifs et de formation nécessaires (corps enseignant) au niveau des écoles des communes (selon des principes de répartition adossés à la carte scolaire).

La carte scolaire

La carte scolaire est un découpage géographique en secteurs des départements et villes françaises.

Le secteur de Bondues est rattaché à la circonscription de Bondues-Mouvaux-Wasquehal du bassin d'éducation Roubaix-Tourcoing de l'Académie du Nord.

Enfin, localement, en raison de la présence de plusieurs écoles publiques sur son territoire (Maxence Van Der Meersch, Les Obeaux), la Mairie de Bondues a défini un sous-découpage de la carte scolaire.

plus d'informations...

En France, l'inscription des enfants doit être réalisée dans l'école primaire, le collège ou le lycée du secteur où sa famille est domiciliée, sauf demande de dérogation des parents.

Toutefois, à partir de la rentrée 2008/2009, la carte scolaire a été assouplie : les parents peuvent choisir l'établissement scolaire public de leur choix, dans la limite des capacités d'accueil de l'établissement. Une demande de dérogation doit être déposée auprès de l'inspecteur d'académie de l'éducation nationale.

Ce découpage est également réalisé afin d'établir la répartition des postes d'enseignants en fonction des besoins.

Cette sectorisation permet à l'Éducation nationale de planifier les ouvertures et les fermetures de classes en fonction du nombre prévisionnel d'élèves. En fonction de l'évolution démographique des populations, la carte scolaire peut être révisée.

Les programmes scolaires

Les programmes scolaires sont organisés selon trois cycles à l'école maternelle et primaire :

Ces programmes sont mis en oeuvre selon des horaires de référence hebdomadaires.

Par ailleurs, un brevet informatique et internet doit être désormais acquis dès l'école primaire.

Les objectifs de chaque cycle sont définis par instructions du ministre chargé de l'éducation.

L'atteinte des objectifs de chaque cycle fait l'objet d'une évaluation locale puis nationale (évaluations de fin de CE1 et de fin de CM2).

Le projet d'école 2006-2009

Chaque école se doit d'élaborer un projet d'école.

Celui-ci a pour priorité l'amélioration des résultats de tous les élèves, le respect du rythme individuel de chacun, en fonction de l'environnement de l'école.
Il a pour but de mettre en relation les objectifs nationaux et académiques avec la situation locale. Les enjeux sont d'ordre pédagogique, éducatif, culturel et institutionnel. Ils visent la réussite scolaire de tous les élèves et leur épanouissement tant à l'intérieur qu'à l'extérieur de l'école.

Le projet d'école est élaboré par la communauté éducative (enseignants, élèves, parents, collectivités) avec le rôle prépondérant de l'équipe pédagogique.
Il est adopté au conseil d'école et est mis en place pour une durée de trois à cinq ans (révisable chaque année). Des indicateurs simples permettent de vérifier que les résultats obtenus sont conformes aux prévisions. Des fiches de synthèse permettent chaque année d'en assurer le suivi.

Les projets d'école actuels couvrent la période 2006-2009. Dans ces projets, sont privilégiés la maîtrise de la langue et des langages, l'ouverture culturelle et l'apprentissage du vivre ensemble.

Le rôle des parents

Une relation de confiance et une collaboration entre l'école et les parents influent favorablement sur les apprentissages de l'enfant.

De plus, une bonne communication entre l'école et les parents est nécessaire à la bonne marche de la vie scolaire.

Le rôle des parents s'exprime au niveau de :

  • la relation avec l'enseignant(e) en classe et avec le directeur afin d'établir une bonne collaboration et avoir connaissance de l'environnement de vie de l'enfant à l'école.
  • d'activités communes de l'école avec les familles. Celles-ci offrent des occasions de mieux se connaître. Ce sont les bases pour créer un climat de confiance permettant de progresser ensemble dans la co-responsabilité éducative et sociale partagée par les parents et l'école.
  • d'activités avec d'autres familles. Ces rencontres permettent de transmettre des informations sur le déroulement des activités scolaires et sont également des occasions de tisser des liens, entre parents et entre enfants.
  • d'institutions visant à améliorer le fonctionnement et la vie de l'école (conseil d'écoles, associations, ...)


L'existence d'une association de parents d'élèves facilite les échanges entre enseignants et parents (d'une manière plus collective que lors d'entretiens individuels) et favorise un climat de reconnaissance mutuel.

Le véritable défi réside dans le fait de contribuer par une démarche active et intégrée à la bonne marche de l'école.

Le rôle du Conseil d'Ecole

Le Conseil d'Ecole est l'instance officielle de rencontres entre les Représentants de parents, les Elus de la ville et l'Equipe éducative :

  • Il vote le règlement intérieur de l'école et adopte le projet d'école.
  • Il donne son accord pour l'aménagement du temps scolaire (rythmes scolaires, semaine de quatre jours, etc), l'organisation des actions de soutien, la garde des enfants dans les locaux en dehors des heures de classe.
  • Il donne son avis et fait des suggestions sur le fonctionnement de l'école et sur la vie à l'école (utilisation des moyens matériels et financiers, intégration des enfants handicapés, activités périscolaires, restauration scolaire, hygiène, sécurité des enfants ).
  • Il donne son accord pour l'organisation d'activités complémentaires éducatives, sportives et culturelles.
  • Il est informé par l'équipe enseignante de la composition des classes, des principes de choix des manuels et du matériel pédagogique, sur les conditions de rencontre des Enseignants avec les parents d'élèves.

Il se réunit au moins une fois par trimestre ou de façon extraordinaire à l'initiative de la Directrice, du Maire ou à la demande des deux tiers de ses membres.

Le conseil d'école est un lieu qui permet à chacun de s'exprimer et qui favorise, par la participation de tous, la co-construction et l'amélioration de la vie commune à l'école. C'est aussi une institution qui permet de fabriquer des règles pour donner du sens à la vie collective dans les écoles.

Bien entendu, les contraintes de chacun sont différentes :

  • les représentants de la municipalité, en tant que fournisseur des locaux et du matériel, employeur des ATSEM et des dames de service, ont des contraintes budgétaires,
  • le corps enseignant, en tant que fournisseur de services, a les contraintes liées aux programmes et à la gestion de leurs classes,
  • les représentants des parents, porteurs des demandes et remarques des autres parents sont chargés d'obtenir les meilleures conditions possibles pour tous les enfants.

Lorsque le but de tous les membres du conseil d'école est le bien-être des enfants dans leur école - on n'apprend bien que lorsqu'on est mis dans de bonnes conditions - les réunions du conseil d'école sont constructives et efficaces.

Le périscolaire

Il existe un contrat de partenariat entre la Mairie de Bondues, la C.A.F. ainsi qu'un contrat entre la Mairie et l'association "CJB Loisirs" qui ont permis de mettre en place deux dispositifs périscolaires :

  • la Garderie CJB Accueil (de 7h30 à 8h30 le matin et de 16h30 à 18h30 le soir), 1 rue du Fort Montagne.
  • un Centre de Loisirs (le mercredi pour les enfants de 3 à 10 ans et pendant les vacances scolaires pour les enfants de 2 à 16 ans) aux Obeaux.

En effet, le besoin de garde d'enfants s'est fortement développé ces dernières années (en 10 ans, le pourcentage de femmes travaillant sur Bondues est passé de 10 à 40%).

Accidents, soins et urgence

Comment est pris en charge un enfant en cas d'accident, par qui et avec quelle responsabilité ?

en savoir plus ...

La coopérative scolaire

La coopérative scolaire permet aux parents qui le désirent d'apporter un financement complémentaire à l'école publique, en rapport avec des actions ou équipements pédagogiques.

Le financement public permet de garantir la gratuité de l'enseignement en France, un principe fondateur d'égalité et de cohésion sociale. Toutefois, malgré tout, il reste limité et ne permet pas toujours aux enseignants de financer toutes les activités ou équipements pédagogiques utiles.

La coopérative prend alors le relais. Une contribution volontaire est généralement proposée en début d'année scolaire par le corps enseignant. Des contributions en cours d'année peuvent également être sollicitées pour organiser des actions pédagogiques spécifiques à une classe.

En aucun cas, il n'y a d'obligation de versement, pour respecter le principe de gratuité de l'enseignement public.

Après avoir pris connaissance et anticipé les moyens mis à leur disposition, les enseignants définissent les actions pédagogiques qui seront menées durant l'année dans leurs classes, en cohérence avec le projet d'école.

Dans la pratique, pour bénéficier d'un environnement pédagogique similaire à celui de certains établissements du privé (où la cotisation des parents est significative et obligatoire en complément de la contribution publique), une coopérative scolaire est souhaitable.

Les associations de parents contribuent également au financement d'actions pédagogiques en reversant à la coopérative de l'argent collecté (c'est le cas de l'AIPE).

plus d'informations...